Transformation des services bancaires : du digital vers le « phygital »

services bancaires

Chaque année, les experts de l’industrie annoncent la fin imminente des services bancaires traditionnels. Toutefois, bien que les succursales bancaires continuent de se regrouper et qu’en 2018, le rythme des fermetures nettes s’est accéléré pour les plus grandes banques, les services bancaires traditionnels bricks-and-motar sont toujours sur place. Aujourd’hui, les succursales étudient des technologies progressives pour réussir à joindre le physique au digital. C’est le marketing phygital. La technologie du beacon est une parmi d’autres qui se base sur le marketing de proximité pour découvrir de nouvelles opportunités de connexion avec les clients en agence. 

Intégrer l’intelligence numérique aux services bancaires personnels:  

Ce qui est sûr, c’est que les clients des banques sont de plus en plus séduits par la commodité et l’immédiateté des services bancaires numériques. Le virage vers le numérique, en particulier le mobile, a pris de l’ampleur, surtout au cours des deux dernières années. Récemment, le nombre d’utilisateurs de services bancaires numériques aux États-Unis a dépassé 160 millions selon Statista. Toutefois, cette tendance ne signifie pas que les succursales perdent de leur pertinence. Selon le Digital Banking Consumer Survey 2018 de PwC : 

  • 59 % des consommateurs préfèrent demander un prêt ou un compte de dépôt dans une succursale physique
  • 65 % pensent qu’il est important d’avoir une succursale locale
  • 25 % n’ouvriraient pas un compte dans une banque qui n’a pas au moins une succursale locale.

Ces chiffres indiquent que les banques à la recherche d’une croissance soutenue ne devraient pas abandonner complètement les succursales physiques, mais plutôt réorienter leurs stratégies vers la fusion des expériences numériques et physiques en se concentrant sur le  » phygital « . 

La technologie des Beacons : 

Les beacons sont une technologie qui peut s’avérer déterminante dans l’élaboration d’une stratégie véritablement phygitale dans le secteur bancaire. Celles-ci ont le potentiel d’attirer les clients, en particulier les clients millenniels, vers les succursales et de revitaliser leur engagement avec les banques.

Ce sont de minuscules émetteurs qui se connectent à des appareils Bluetooth tels que les smartphones, les équipements IoT ou les tablettes à proximité pour envoyer des notifications et des mises à jour personnalisées qui peuvent avoir un impact positif sur l’expérience des clients en magasin. 

Le commerce de détail, en particulier, fait un usage intensif de beacons pour suivre les clients à l’intérieur de la gamme, surveiller leurs parcours, recueillir des informations sur leur engagement (combien de temps ils restent dans le magasin, quels produits attirent leur attention, etc.), et envoyer des messages ciblés pour créer un plus grand engagement et stimuler leurs ventes. 

Tout comme les beacons dans le commerce de détail, les beacons dans les banques peuvent être la clé de l’inversion de la tendance négative des services bancaires au guichet. On dit même que le nombre d’applications diverses des beacons dans les banques peut dépasser le nombre de cas d’utilisation dans le commerce de détail. L’investissement dans des beacons est donc un aspect essentiel des stratégies bancaires phygitales.