Quelles sont les 7 erreurs à éviter absolument en Webinar?

webinar

Les webinars, c’est la vie! C’est efficace pour faire du chiffre d’affaires en accéléré, c’est efficace pour éduquer votre audience, c’est efficace pour créer du contenu à la volée. Bref, c’est vraiment quelque chose que vous devez faire! Cependant, dans certaines occasions et dans certaines situations, il faut éviter de faire des erreurs qui vont vous couler complètement les résultats que vous devriez obtenir avec votre webinar. Dans cet article, nous verrons les erreurs à ne pas faire pour réussir un webinar.

 

Erreur 1: faire un webinar pour un produit ou service de faible valeur. 

Si vous comptiez faire un webinar pour lancer votre dernier guide numérique sur l a réparation de moteurs de voitures à 57 euros, ce n’est pas du tout rentable. Vous n’avez pas besoin d’utiliser le webinar pour ça. Le webinar c’est pour sortir l’artillerie lourde, donc une formation ou un produit à au moins 500 euros. C’est 1 c’est un outil qui permet de vendre des programmes et les services à 500, 1000, 2000 euros donc ne vous en privez pas. Utiliser un webinar pour moins que ça ne vaut pas la peine. Vous ferait le même type de ventes et du chiffre d’affaires avec un système classique de pages de vente et des mailings. 

Le webinar c’est donc pour les gros produit et services comme du coaching, du consulting etc.

 

Erreur 2: Ne pas prévoir un plan de secours 

S’il ya bien les outils qui sont très capricieux, ce sont les webinars. Il faut toujours prévoir un plan B, surtout niveau technique. Normalement, il faut utiliser un outil pour la diffusion et préparer un autre pour plan B. Comme ça vous avez deux solutions. Mais parfois ça crée des bugs et là vous retrouver en panne. Vous êtes en live, il est 20 heures, vous l’avez annoncé à tout le monde, les gens n’arrivent pas à accéder au webinar. Qu’est ce qui se passe? Qu’est ce que vous devez faire? Eh bien vous devez envoyer un e-mail d’urgence avec un lien de salle de webinars sur l’outil de secours, et vous les basculer sur l’autre salle. Pourquoi? Parce que vous pouvez quand même faire votre webinar.

Certes, vous allez perdre peut-être 40 % des gens qui étaient prévus sur 100 %. Mais c’est pas grave, parce que le web est un lieu où vous allez quand même vendre et après il y aura le replay. Ca nous est arrivé plusieurs fois et aujourd’hui nous sommes largement très rassuré. Les gens aussi sont satisfaits parce que finalement vous ne les laissez pas tomber à cause d’un problème technique. Les problèmes techniques, ça arrive à tout le monde. C’est de l’informatique, c’est pas du sûr à 100% et c’est à nous de toujours prévoir un plan B.

Nous vous conseillons alors d’avoir deux solutions à portée de main. 

 

Erreur 3: Ne proposer qu’une seule solution de paiement

Vous pouvez faire par exemple les paiements uniques sur stripe et les paiements d’abonnement sur paypal ou vice versa. Stripe ne bloquent rien. Ils sont contents qu’il y ait du chiffre d’affaires parce qu’ils prennent le dessus, Paypal par contre ne favorisent pas vraiment les commerçants. Mais peu importe la solution de paiement, il faut en avoir plusieurs. Virements bancaires, go-cards, Paypal, PayBox, ClickBank, PayPlug. Donc jamais jamais au grand jamais ne prévoir qu’une seule solution de paiement. Parce qu’au cas où il ya un problème, même un problème technique, vous n’êtes pas couvert. 

Erreur 4: Faire durer trop longtemps le contenu gratuit

La première partie elle doit pas être trop longue. Pourquoi? Parce que si vous faites durer le contenu gratuit par exemple 2h et qu’après vous pitcher sur la partie vente, vos leads seront déjà fatigués. Ils vont perdre de motivation physiquement et intellectuellement et vons quitter votre webinar sans rien acheter. Normalement, entre 45 minutes et une heure maximum de contenu gratuit c’est largement suffisant. 

 

Erreur 5:  Ne faire qu’un seul appel à l’action

Il ne faut pas faire un seul pitch de vente en disant voilà cliquez ici pour rejoindre vos programmes garantie satisfait ou remboursé 30 jours etc .. et puis ne plus jamais appelé à l’action. C’est-à-dire répondent aux questions des gens qui vont vous posez des questions de vos prospects, parler d’autre chose, mais ne jamais rappelez une nouvelle fois l’action. Ce qu’il faut faire, c’est qu’il faut toutes les 10 minutes quarts d’heure maximum rappeler à l’action. Par exemple dire: voila si vous voulez aller plus loin cliquez sur le lien ci dessous. Ou encore “ justement Monsieur X pour compléter ta question, dans ma formation j’ai un module spécial où tu peux apprendre ça, donc je t’encourage dès maintenant à rejoindre la formation”, “j’ai vraiment hâte de vous retrouver au sein du programme”. Et tous les autres vont de faire de même. 

 

Erreur 6: Quitter avant d’avoir répondu à toutes les questions

L’argent se trouve dans les objections! Une objection est une question qui empêche un prospect de passer au niveau de client. Par exemple: est ce que je peux suivre votre formation n’importe où dans le monde? J’ai déjà créé mon blog donc ce coaching n’est pas pour moi? Voilà, c’est juste une question d’organisation pour que la personne soit rassuré. Il faut que vous lui fassiez comprendre que votre produit ou service répond à son problème. Tant qu’il ya des questions et objections, vous ne partez pas! Vous pouvez faire des ventes pendant jusqu’à 1h 1h30 2h 3h même. Il y des gens qui vont vous écouter presque quatre heures et qui prendront la décision de vous rejoindre très tardivement parce que vous avez répondu à leurs objections. Donc ne finissez pas le webinar tant que toutes les questions n’ont pas été résolues.

 

Erreur 7:  Ne pas proposer une rediffusion 

En moyennes, sur 100 personnes inscrites, 30 ne seront pas présentes en directe. Ces gens là ne vont donc pas avoir votre webinar. Si vous ne leur proposez pas une rediffusion, vous ne toucherez jamais ces gens là. Le fait de proposer un webinar en rediffusion permet de faire en moyenne 50 % de ventes en plus. C’est absolument énorme et ça ne vous fait pas 50% de boulot en plus. Il suffisait juste d’enregistrer, de rediffuser, d’envoyer des emails à votre audience et de les laisser regarder tranquillement le webinar. Vous pouvez utiliser des logiciels de capture comme camtasia sur windows ou screenflow sur mac.