PMF: concevoir des produits qui plairont à votre cible

PMF

Le product-market fit (PMF)  est un repère important pour les entreprises.  Une entreprise axée sur le produit plutôt que sur le client pourrait supposer que le manque d’intérêt est dû à un marketing mal ciblé ou à un prix incorrect. Mais ce n’est pas toujours le cas, et certaines entreprises affectent des millions de dollars à la remise en marché de produits qui n’intéressent pas et n’intéresseront jamais les clients.

Dans cet article, nous allons voir avec Kaokeb comment concevoir des produits qui susciteront l’intérêt des clients, afin d’atteindre le PMF.

1- Réduire les efforts des clients :  

Uber’ a obtenu un succès stratosphérique en réduisant l’effort des clients pour les chauffeurs de taxi, qui n’avaient plus besoin de réserver un trajet par téléphone à l’avance et de manipuler les cartes de crédit ou l’argent comptant avant de débarquer.

Les produits qui ne comblent pas les points de douleurs d’un client sont des produits de nouveauté ou des produits « nice-to-have », avec une demande élastique qui est facilement tuée par une nouvelle mode ou par une récession économique. 

2- Toucher les points de douleurs des clients : 

Connaître ses clients va tellement plus loin que de les trier dans des dossiers psychographiques. Il s’agit de comprendre leurs points de douleur, et c’est là qu’intervient la cartographie de l’empathie. 

Il y a une justification neuroscientifique pour s’attaquer aux points de douleur des clients : Les expériences négatives sont cinq à dix fois plus importantes que les expériences positives, car les clients s’en souviennent plus facilement. Parfois, les clients ne savent pas ce qu’ils veulent, mais ils savent toujours ce qui les préoccupe.

Pour valider votre PMF, plutôt que de poser des questions génériques de validation sur votre produit comme « Aimez-vous ce produit » ou « L’utiliseriez-vous ? Il faut interroger le client sur ses points de douleurs et son mode de vie et de lui demander de commenter les aspects négatifs de votre produit. 

Une carte d’empathie explique ce que le client voit, entend, ressent, dit et fait dans son expérience quotidienne. Il se penche sur des questions profondément intimes comme : Qu’est-ce qui compte pour le client ? Qu’est-ce qui occupe leur pensée ? Quelle est son attitude envers les autres ?

3- Itérer, itérer … Et encore itérer :

S’il est vrai que les habitudes d’achat des consommateurs ne changent pas beaucoup, les goûts changent, les points faibles changent. Et le plus important, vos concurrents changent aussi! La boucle de construction, de mesure et d’apprentissage de l’itération et de la réitération ne s’applique pas seulement aux startups technologiques. Même les géants de cash-flow comme Amazon sont toujours en train de tester de nouvelles itérations de leur produit.

4- Concevoir un produit minimum viable (MVP): 

Le prototypage permet aux entreprises d’évaluer le PMF avant d’aller de l’avant à toute vitesse avec un nouveau produit. C’est particulièrement important pour les entreprises potentiellement perturbatrices qui sont fondées sur un acte de foi. Plutôt que de tout construire, assurez-vous d’abord qu’il y a de l’intérêt.

Site Footer