Les bricks-and-clicks : lorsque les détaillants adoptent le phygital

le phygital

Nous vivons à une époque où les frontières entre le monde physique et le monde digital se sont estompées pour laisser place à un écosystème plus interconnecté : le phygital. Au fur et à mesure que les consommateurs se fondent dans un monde plus connecté, les parcours d’achat se déroulent sur de multiples appareils et de nombreux points de contact qui ont fait leurs apparition. Ce qui est irréfutable, c’est ceci : Les consommateurs ne pensent pas “canaux”, et les détaillants ne devraient pas non plus. Examinons cela de plus près, avec Kaokeb

La personnalisation est la clé : 

La personnalisation est le mot d’ordre qui guidera l’avenir du commerce de détail vers le phygital. Les détaillants vainqueurs ont incorporé le mobile dans le magasin pour offrir une expérience client personnalisée grâce à la pertinence et à une relation client basée sur le contexte.

Des balises et des technologies similaires sont utilisées pour faire des recommandations géo-référencées aux clients. Ainsi, la marque de mode britannique Burberry, par exemple, a lancé à Soho un magasin géo-clôturé qui attire les acheteurs à proximité du magasin en leur envoyant des informations sur les offres sur leur mobile.

Les détaillants les plus avisés utilisent également des notifications push basées sur le comportement en ligne et en magasin pour fournir des recommandations en temps réel très pertinentes sur les coupons ou produits qui pourraient intéresser les acheteurs. Avec l’aide de beacons placés dans ses magasins, la chaîne américaine Macy’s offre des coupons hautement personnalisés opt-in directement aux acheteurs via leur téléphone lors de leur shopping. 

De plus, les applications mobiles dotées d’algorithmes de machine learning intégrés peuvent également aider les acheteurs à créer des listes d’achats personnalisées pour rendre l’expérience d’achat plus personnelle et pratique. 

Sommes-nous vraiment prêts pour le phygital ?

La meilleure réponse à cette question se trouve peut-être dans une étude récente de Forrester, qui a révélé que seulement 49 % des clients reçoivent une expérience cohérente à travers différents points de contact. 

Cependant, il y a un tas de détaillants avisés dans les rues commerçantes qui ont contrecarré la tendance et se sont lancés dans le monde nouveau du phygital alors même que les retardataires continuent à réduire leur clientèle en faisant des magasins à coffre.

 

Site Footer