Les 4 tops erreurs dans la segmentation de l’audience

segmentation de l'audience

La segmentation de l’audience est définie comme le processus d’identification de groupes de clients spécifiques et de création de listes distinctes pour chaque groupe. Cela vous permet de créer et de commercialiser du contenu qui plaira à ces différents groupes. La segmentation de l’audience peut avoir un impact énorme sur votre entreprise si elle est faite de manière appropriée correctement. Mais comme toute autre stratégie, il y a une possibilité de commettre des erreurs. Voici cinq des erreurs les plus couramment commise dans segmentation de l’audience, proposées par Kaokeb. 

Erreur 1 : Ne regarder que les comportements passés

Il est important de tenir compte des données démographiques et du comportement d’achat lors de la création de vos listes segmentées, mais ne vous perdez pas trop dans les données, car cela ne vous aidera pas au moment de créer du contenu cible. De plus, les comportements de votre public sont susceptibles de changer et d’évoluer dans le temps, donc centrer votre stratégie sur les mêmes comportements est extrêmement limitant. Utilisez plutôt une approche axée sur les attitudes et les valeurs de votre public cible. Votre audience peut ne pas se ressembler, mais il partagera les mêmes idées et le même état d’esprit. 

Erreur 2: Se baser sur les vieilles méthodes

Le paysage du marketing a subi des changements assez radicaux au cours des deux dernières années, il est donc logique que les segmentations qui ont été couronnées de succès à l’époque ne le soient peut-être plus aujourd’hui. Les industries ont changé et de nombreuses entreprises ont opté pour des vitrines virtuelles afin de s’adapter aux nouvelles pratiques d’achat. Par conséquent, les attentes, les préférences et les désirs des consommateurs évoluent également. Examinez attentivement vos pratiques actuelles et apportez les ajustements ou les changements qui s’imposent, pour que vos segments soient toujours valides. 

Erreur 3 : Élaborer une vision du tunnel lorsqu’il s’agit de la segmentation de l’audience

La segmentation est un outil merveilleux, mais elle peut aveugler les entreprises lorsqu’il s’agit de définir leur audience. Il arrive souvent que les entreprises consultent leurs listes segmentées avec des idées préconçues. Par conséquent, elles ignorent des groupes entiers de clients, qui ne correspondent peut-être pas exactement à l’apparence et à la marque de l’entreprise, mais qui sont tout aussi importants. Ces types de prospects sont connus sous le nom de « segments fantômes » dans le monde du marketing et pourraient devenir certains des meilleurs clients potentiels de votre entreprise. Une façon d’éviter ce problème de la segmentation est d’examiner certains des objectifs futurs de votre entreprise et d’intégrer des clients qui correspondent à ces tendances prévues du marché. Les non-clients peuvent être tout aussi importants que les clients actuels et valent la peine d’être revus pour voir s’il y a un moyen de les convertir.  

Erreur 4 : Utiliser les données incorrectement

Les données sont un véritable atout qui peut facilement être mal utilisé. Il y a tellement de données disponibles que le véritable problème consiste à s’assurer qu’elles sont utilisées efficacement en ce qui concerne la segmentation. Au départ, les entreprises finissent généralement par utiliser les données clients qu’elles possèdent déjà. Cela peut conduire à une trop grande dépendance à l’égard des aspects comportementaux, alors que les valeurs du client sont ignorées. Cela coupe aussi complètement les segments fantômes, écartant peut-être des clients potentiels. 

Pour remédier à cela, recueillez des informations avec une approche personnalisée qui engage vos clients.  Envoyez des enquêtes, des sondages et utilisez les médias sociaux pour recueillir vos propres informations.  La création de vos listes et la segmentation de votre audience n’est qu’une première étape. C’est le fondement de votre stratégie et doit être suivie d’un test et d’une mise au point.