L’avenir du marketing dans un monde sans cookies: Comment les marketeurs peuvent découvrir les intérêts des consommateurs sans la collecte de Data ?

Fin des cookies: avenir du marketing

Plus jamais de cookies dans le futur! Non, ne paniquez pas, nous ne parlons pas du biscuit, croustillant avec des pépites de chocolat qui fondent dans la bouche et ce qui n’est pas le sujet de notre article aujourd’hui (Les cookies ont toujours été ma faiblesse). Nous parlons des cookies tiers, créés par les annonceurs pour suivre le comportement des utilisateurs en collectant de la Data. Cette disparition va impacter le marketing dans l’avenir.

Après que Safari et Firefox ont bloqué tous les cookies tiers par défaut, c’est au tour de Google. En Février 2020, Le géant du numérique a annoncé que l’utilisation de cookies tiers dans Chrome prendrait fin avant 2022. S’ajoute à cela le fait que plusieurs organismes, tels que le Bureau du Commissaire à l’information (ICO) et la Cour européenne de justice (CEJ), ont publié des orientations et des décisions qui invalident les prétextes sur lesquels de nombreux spécialistes du marketing s’appuient pour mettre en place des cookies tiers.

Il est clair que les tracking cookies des navigateurs sont presque morts pour les annonceurs et les spécialistes du marketing. La question qui se pose est de savoir ce que les marketeurs et les publicitaires feront face à un monde sans cookies. Devriez-vous abandonner le marketing, rester chez vous et commencer un marathon de la série Friends ?

Eteignez la télé pour l’instant, Kaokeb est là pour vous aider à survivre sans cookies tiers.

Sans cookies et collecte de Data. Comment la publicité digitale peut-elle fonctionner ?

Nous avons toujours parlé de la disparition des Cookies en tant q’un évènement qui aura lieu dans l’avenir, sauf qu’aujourd’hui c’est devenu une réalité. Que pouvez-vous faire pour remplacer le tracking cookie tout en restant en contact avec votre public ? Voici quelques tactiques qui peuvent vous aider à rompre avec votre habitude des cookies :

La publicité contextuelle (et le contenu) sont les nouveaux cookies

La publicité contextuelle est de retour. Selon Jon Kagan, VP de recherche chez Cogniscient Media : « La meilleure option après le ciblage comportemental basé sur les cookies est la publicité contextuelle par mot-clé. Il y a des années, tout le monde en faisait abstraction et nous nous sommes de plus en plus éloignés du ciblage par mot-clé, mais maintenant nous allons devoir y revenir ».

La publicité contextuelle est une publicité pertinente par rapport aux autres contenus à l’écran. Allez là où sont vos clients. Elle est moins effrayantes que le reciblage comportemental basé sur les cookies car elles ne donnent pas l’impression d’être suivies sur le web. Les consommateurs ne voient que les publicités qui sont pertinentes par rapport au contenu qu’ils consomment actuellement.

Voici un exemple pour mieux comprendre le ciblage contextuel : Ça vous est déjà arrivé d’accéder sur un site web e-commerce pour voir des produits high-tech et vous commencez à voir des publicités des ordinateurs portables qui s’affichent sur l’écran. Le ciblage contextuel vous permet de voir les publicités basées sur le contenu que vous regardez plutôt que sur votre profil comportemental.

People-Based Targeting ou Ciblage individuel

Le passage au mobile entrave depuis un certain temps déjà l’efficacité du remarketing multi-appareils, car la plupart des appareils et applications mobiles n’acceptent pas les cookies, d’autant plus que les cookies sont spécifiques à chaque appareil. Ainsi, lorsqu’une personne passe de son ordinateur professionnel à son domicile ou de son ordinateur de bureau à son téléphone portable, ou même passe d’un navigateur à l’autre sur le même appareil, le reciblage s’arrête. Vous finissez donc par gaspiller de l’argent à recibler des personnes qui sont déjà passées sur un autre appareil. C’est là qu’intervient la publicité personnalisée, ou le people-based advertising, et comble le fossé.

Introduite dans le monde du marketing par Facebook, la publicité personnalisée repose sur un identifiant unique qui est lié à l’utilisateur, et non à l’appareil. Selon MartechSeries, le People-based marketing est défini comme « un moyen de créer un système marketing cohésif et centré sur le client qui tourne autour des clients et de leurs données comportementales en temps réel. Ces données, combinées aux données « first party » disponibles permettent aux marques de cibler les clients en temps réel, à travers les appareils et les canaux. Cette méthode ne repose pas sur des cookies tiers pour suivre les utilisateurs ou recueillir des données, et permet aux marques de rencontrer les clients aux endroits et aux moments où ils souhaitent réellement s’engager avec eux.

Les données First party (First Party Data) sont plus importantes que jamais en marketing

En l’absence de cookies tiers, il sera plus important que jamais de disposer des données First party. Les marques ont souvent accès à plus de données qu’elles ne le pensent. En effet, il est plus efficace d’utiliser des données des clients qui ont montré un intérêt à votre marque que l’achat et la vente d’accès à des données de consommateurs tiers.

Une source inexploitée de données First party pourrait se cacher dans votre centre d’appel. Lorsque vos clients vous appellent, ils vous disent littéralement ce qu’ils veulent. Pour pouvoir classer les conversations des clients dans des ensembles de données numériques utiles, vous avez besoin d’un système automatisé qui peut comprendre ce qui est dit et en tirer un sens précis.

Oubliez donc les cookies et la collecte de data. La valeur, la transparence et le choix feront booster le marketing

Bien que cela semble assez effrayant en ce moment, gardez à l’esprit que les cookies sont une technologie vieille qui date de 1995. Nous trouverons certainement un moyen d’avancer. Le secteur du marketing et de la publicité doit non seulement offrir plus de valeur aux consommateurs grâce à la publicité, mais il doit aussi trouver un équilibre entre le profit et la vie privée.

Finie l’époque des solutions de contournement. Si les marketeurs se concentrent à rendre la publicité plus pertinente et moins envahissante, les consommateurs en verront probablement l’intérêt et choisiront de l’autoriser dans leur vie numérique.

Quoi qu’il en soit, le consommateur doit être au centre de la dernière évolution du marketing, tout comme sa vie privée, sinon il y aura plus de réactions négatives et plus de défis pour l’industrie dans son ensemble.

Vous avez trouvé cet article intéressant, alors aimez, commentez et partagez.

Découvrez plus d’articles dans: Innovation

Site Footer