Growth
L’émergence de sociétés comme Uber, Dropbox, Airbnb et WhatsApp signalent un changement important dans la façon dont les entreprises en ligne grandissent. Des entreprises comme celles-ci peuvent maintenant attirer des centaines de millions d’utilisateurs. Elles sont évalué à plusieurs milliards avec pratiquement très peu de dollars dépensés sur le marketing traditionnel. Acteur de cette nouvelle tendance, un personnage agissant dans l’ombre a réussi à prendre de l’importance au sein des ces organisations : Le growth Hacker

 

Vous vous rappelez de la première vague du web consumer ? Lorsque vous ne pouviez pas regarder la télévision sans être bombardé par les publicités de société internet.

Growth Hacker, qu’est-ce qui a changé?

Hardly Art Bubbles GIF by Tacocat - Find & Share on GIPHY

 

La réponse réside, en partie, dans la dure réalité post bulle internet des années 2000. Les investissements se faisant plus rare, les entreprises survivantes ont du faire preuve de créativité en matière de marketing pour booster leur croissance. Comment ? En se tournant vers les avantages inhérents à la structure du web et sa capacité à influencer des utilisateurs pour mieux diffuser les produits.

Un nouveau catalogue de la croissance fut formé dans ce creuset, usant des propriétés en réseau de l’internet riche en data. Combinées à une expérimentation en lean pour améliorer continuellement les performances des principaux leviers de croissance, y compris ceux qui se trouvent au centre d’un produit. Tout ça au sien d’équipes de product managers, designers, ingénieurs, data analysts ainsi que des spécialistes du marketing travaillant à hiérarchiser et exécuter ces expériences. L’ensemble de ces compétences nécessaire en startups s’ajoutent à des rôles de marketing plus traditionnels, comme CMO ou VP Marketing… créant le nouveau personnage fort et central de la croissance, le Growth Hacker.

Ce personnage souvent incompris, dont le profil est plus défini par sa courbe d’apprentissage et sa créativité plutôt que son diplôme ou expérience. Il se retrouve aujourd’hui très sollicité dans les recrutements startups et des grands groupes 😉

Lire aussi:   La réalité augmentée et marketing : avantage concurrentiel puissant.