La montée en puissance du phygital : un terrain de jeu hybride

phygital

La fusion du physique et du digital, c’est de là que vient le terme “phygital”. Les spécialistes du marketing omnical semblent très emballés par l’idée. Les gens se déplacent sans difficulté entre le monde physique et le monde digital. L’expérience du consommateur ne devrait-elle pas en faire autant ? Le processus d’achat à beaucoup changé. Il y a un nouveau consommateur phygital qui exige de la marque une expérience à la fois digitale et physique. Kaokeb, un cabinet de conseil en stratégie digitale basé sur Paris et Casablanca, vous fait découvrir tout cela dans cet article. 

Du physique, au digital … Au phygital: 

La deuxième vague après le digital sera le « phygital ». Cette combinaison de physique et de digital est communément appelée « omnichannel. » Les marques en ligne font fléchir leurs muscles dans le monde réel. Il y a de plus en plus d’exemples de cela. 

Les grandes marques de commerce électronique commencent le lancement des magasins de bricks-and-motar. La librairie Amazon de New York, avec plus de 3 000 livres en étagère, classés en respectant les données récoltées en ligne, est un exemple illustratif de la transformation phygitale. Elle propose également les recommandations Good Reads et offre des réductions pour les membres premium. 

Forbes.com appelle Warby Parker « l’enfant affiche pour le magasin du futur ». C’est l’un des détaillants les plus intéressants à avoir adapoté la tendance « clicks-and-bricks ». En outre, les magasins Google Pop-Up, qui ont ouvert leurs dômes le 19 octobre. Maintenant, il est possible de rêvasser dans leur station de réalité virtuelle, mais dans la vie réelle.