First Party Data: comment l’intégrer à la stratégie marketing

Les données personnelles sont devenues aujourd’hui une ressource précieuse recherchée beaucoup plus que le pétrole. Plusieurs spécialistes du marketing considèrent toujours les Third Party Data comme les plus efficaces? mais avec la loi RGPD l’utilisation des données personnelles est devenue dangereuse. Cependant, de nombreux spécialistes négligent les First Party Data ( ou appelé aussi données first party) qui eux sont précieux et conformes à la réglementation. En effet, la plupart d’entre eux n’exploitent qu’une partie médiocre de ces dernières. Cela est dû principalement à la technologie utilisée par les entreprises qui ne suit pas la vitesse à laquelle celles-ci accumulent les données personnelles de leurs clients.

Bien que la quantité des données puisse paraître intimidante, il existe une énorme opportunité de sortir du « data challenge» plus fort que jamais. Aujourd’hui Kaokeb vous propose de relever le défi grâce à une organisation et une utilisation efficace des  First Party Data.

Règle #1. Étendez votre audience en faisant du marketing auprès des utilisateurs anonymes

La première étape et la plus importante afin d’élaborer une stratégie de marketing réussie en utilisant les First Party Data est de suivre tous vos clients. Cela veut dire les suivre tout le temps, sur tous les appareils, peu importe leur emplacement. Certes, cela paraît difficile en utilisant les systèmes de Marketing et de données traditionnels, voire même impossible.

N’ayez crainte, il existe aujourd’hui des plateformes qui vous permettront de suivre les utilisateurs dans tous les scénarios de navigation et assembler les données en fonction du profil d’utilisateur établi (Optimove, Listrak, Blueshift…).

Ces Customer Data platform vous permettront d’avoir une vue unique du client, connu ou anonyme, grâce à l’utilisation de plusieurs IDs, notamment les adresses électroniques, les identifiants des clients, les cookies, les identifiants des appareils, les numéros de téléphone, etc. Cela offrira aux spécialistes du marketing la possibilité de produire des recommandations ou de déclencher des messages personnalisés par le biais des canaux pour vos fans les plus furtifs, qui ne partagent pas leurs e-mails.

Règle #2. Améliorer l’engagement et les conversions grâce à un ciblage précis

Une fois le suivi anonyme mis en place, vous pouvez passer à la conversion de John Doe (Monsieur X) en client enregistré. Vous pouvez ainsi utiliser les données obtenues à partir de la navigation et de l’engagement sur le site, vous n’aurez plus qu’à commercialiser le canal le plus optimal pour la conversion, avec des messages qui touchent le public. Cela peut être aussi simple que de faire passer des publicités par syndication pendant la meilleure heure de navigation de John Doe.

Règle #3. Créer une « Brand loyalists» grâce à une personnalisation et une recommandation pertinente basée sur les données clients

Une fois les nouveaux utilisateurs comptabilisés, vous pouvez désormais commencer de manière autonome leur voyage de client à part entier. Et il n’est pas nécessaire de deviner. Vous disposez désormais de données allant du tout premier contact au plus récent, qui vous permettent de savoir comment, quand et quels messages votre client recevra- en gardant le succès à l’esprit-.

Respecter les clients, la loi RGPD, et utiliser la richesse des premières données que vous avez sous votre nez, est le moyen sûr qui vous permettra de construire une base de clients fidèles et heureux.


N’hésitez pas à nous faire part de votre Feedback en commentaire, ou Likez si l’article vous a plu! 

Vous avez trouvé l’article intéressant? peut-être que ce sera le cas pour vos amis aussi! faites-les en profiter! 

Ne ratez pas nos articles orientés Data Marketing.

Site Footer