Data protection: 3 précieux conseils

Le Data Protection / Data Privacy Day est un événement  organisé chaque 28 Janvier aux Etats Unis, afin de sensibiliser entreprises et utilisateurs sur la valeur de leurs données personnelles et la nécessité de les protéger. En effet, une étude sur la perception du data protection chez les utilisateurs a été menée par Blue Fountain Media, une agence de conseil en digital. Elle indique que 90% des interrogés s’inquiètent sur la finalité de l’utilisation de leurs informations sur internet. Facebook et Google viennent en tête des sites non fiables, pas très choquant …

Amende record pour Google 

Après Facebook, le géant de la recherche a été chargé, le 21 Janvier, d’une amende de 50M d’euros. En réalisant elle-même le parcours d’un utilisateur pour créer un compte, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) estime que Google reste ambigu sur l’utilisation des données personelles. D’une part, les informations qui expliquent l’utilisation sont difficilement accessibles (finalité d’utilisation, durée de conservation, personnalisation de la publicité..). D’autre part, Google ne respecte pas l’accord positif de l’utilisateur comme le stipule le RGPD, la case de consentement étant affichée pré-cochée.

Firefox se bat pour vous

Pendant ce temps-là, Mozilla montre sa préoccupation de la vie privée de ses utilisateurs. La nouvelle fonctionnalité « Content Blocking control » de Firefox 65 permet de bloquer les traqueurs ainsi que les cookies. L’utilisateur peut choisir entre 3 niveaux de confidentialité pour garantir une sécurité optimale de ses informations.

Décidemment, 2018 est l’année de sensibilisation sur le data protection. Votre liste de résolutions 2019 devrait certainement prioriser la protection de votre vie privée sur internet!

Voici 3 astuces pour optimiser votre data protection:

1- Lire avant de consentir :

Le diable est dans les détails ! Cela peut paraître ennuyant mais assurez-vous de bien lire les termes d’utilisation avant de cocher la case d’acceptation. Il faut également vérifier la fiabilité des programmes et leurs conditions avant de leur autoriser l’accès à vos données. Sans oublier de définir les paramètres de sécurité et de confidentialité de votre navigateur avant de l’utiliser.

2- Gérer les mots de passe :

Il est vrai qu’utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes minimise le risque de l’oublier. Néanmoins, si quelqu’un tombe sur l’accès de l’un de vos comptes, les autres seront compromis surtout s’ils sont tous liés à la même adresse mail. Pour éviter ce danger, il est conseillable d’utiliser un password manager. Protégé par un code d’authentification, il vous permet de créer, stocker, remplir et changer régulièrement vos mots de passe en toute sécurité. Le cas échéant, optez pour l’identification à deux facteurs pour renforcer le data protection.

3- La gratuité n’est qu’un mythe :

Nous avons tous déjà profité de la version gratuite d’un quelconque programme. Nous ignorions cependant que, par le biais de ces versions d’essai, la plupart des fabricants high-tech collectent nos données personnelles pour les exploiter à des fins marketing ou commerciales (l’amélioration du UX,  la publicité personnalisée …). C’est la raison pour laquelle il faut toujours s’assurer que la version gratuite ne constitue pas un danger pour nos données. Des fois, il vaudrait mieux passer à la version payante pour être plus tranquille. Après tout, notre vie privée ne vaut-elle pas bien plus cher qu’un an d’abonnement ?

 

On estime qu’en 2020, chaque personne aura en moyenne 4 appareils connectés. La connectivité des individus s’accroit, mais de pair avec leur prise de conscience de l’importance de la vie privée. En pleine ère de confidentialité, tout le monde veut savoir comment et à quelles fins ses informations sont utilisées. Ces informations sont énormément précieuses pour l’entreprise, mais elle doit aussi manifester son intérêt pour leur protection. Dès lors, il est essentiel que les entreprises maximisent leur efforts en matière de data protection. La mise en valeur de cet aspect sera une stratégie intelligente pour renforcer la confiance des consommateurs, soit améliorer la performance marketing et commerciale.