Comment la reconnaissance vocale impactera votre SEO ?

Le voice search et SEO : Adaptation inévitable

Le voice search ou la recherche vocale qui s’effectue à l’aide de la reconnaissance vocale se développe à pas de géant, notamment avec l’utilisation des assistants tels que Google home ou Alexa. En 2018, vous ne pouvez vraiment pas vous permettre de fermer les yeux sur la puissance de la recherche vocale. Le marché est estimé d’atteindre une valeur de $601 millions de dollars d’ici 2019. Si vous ne commencez à optimiser votre site web maintenant, vous serez absent sur beaucoup de trafic sur le long terme. Alors, Comment le ‘voice search’ impactera-t-il votre SEO ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article.

Ce n’est pas un secret que Google s’intéresse de très près aux possibilités offertes par l’intelligence artificielle. L’entreprise a même annoncé qu’elle intègre de plus en plus les données issues du Voice Search dans ses algorithmes de classement.

Google a révélé qu’actuellement la reconnaissance vocale s’utilise fréquemment pour deux cas de figures :

1- Pour formuler une demande précise et ponctuelle sans perdre de temps ( Tracer un itinéraire, trouver des horaires .. )

2- Effectuer deux actions simultanément  ( conduire, cuisiner…).

En quelques chiffre :

  • 76% des utilisateurs de haut-parleurs intelligents recherchent des entreprises locales une fois par semaine
  • Environ 53% des utilisateurs effectuent des recherches quotidiennes
  • 400 millions d’appareils embarquent l’Assistant Google
  •  ComScore a prédit que d’ici 2020, 50% de toutes les recherches seront effectués par la voix
  • 30% des recherches se dérouleront sans écran.

la croissance de l’utilisation de la Recherche Vocale signifie que le SEO devient le gagnant qui prend tout ! Alexa, Google ou autres ne vont pas vous citer les top 10 des résultats, mais uniquement les premiers. Ceci pourrait représenter une menace. Mais l’opportunité est de cibler certains termes plus de conversationnels afin d’essayer et d’augmenter les chances d’apparaitre sur les premiers résultats de recherche.

Lire aussi:   5 simple steps to perfect your UX persona !

Ainsi, l’utilisateur fait confiance a ces outils pour lui remettre les résultats les plus pertinents à sa requête. Il est aussi beaucoup plus naturel d’utiliser un langage humain pour communiquer avec ces derniers.

Mais est-ce que ce changement comportementale dans la recherche impact-il réellement le référencement ? La réponse est oui.

Il existe beaucoup de facteurs qui font que votre site apparait sur la premiere page des résultats de recherche. Si votre contenu ne retient pas et n’incite pas les gens à visiter votre site, et à s’engager avec ce dernier constamment, vous ne serez reconnu par les bots de google.

La recherche vocale et SEO : Comment devenir « voice search compliant » ?

La recherche et les échanges conversationnels sont à la porte et en matière de SEO. Ceci changera l’approche du contenu plus que la technique du référencement. Les requêtes saisies sur Google vont généralement à l’essentiel quand elles ne nécessitent pas une recherche affinée.

Place à la recherche vocale

Le langage naturel humain se constitue de phrases ou de requêtes longue traine, par exemple, «  Restaurants cuisine japonaise » devient «  Quels sont les restaurants de spécialité japonaise a côte de moi ? » ou encore «  Recette Mousse au chocolat » Deviendra «  Ok google, donnes moi la recette pour la Mousse au chocolat » . Il s’agit donc de répondre à des questions, phrases plutôt que des mots clés.

Quelles sont les techniques pour optimiser son référencement face au Voice Search ?

Les « featured snippets »  (Extraits optimisés)

Les tendances de recherche de Google mettent plus en avant les résultats de recherche pour la Fonctionnalité du featured snippet. Une étude auprès de SEMrush afficher une résolution de 480% d’augmentation dans le pourcentage de mots-clés avec des featured snippets.  Ainsi, ces changements sont de haute alertes et nous signale que nous avons besoin de ces extraits optimisés.

Il existe de nombreux outils, tels que Schema Markup, pour vous assurer que Google exploite au mieux les détails de votre entreprise.

Lire aussi:   Le Growth Hacking, c’est la croissance avant tout !

Ceci implique de publier du contenu pédagogiques faciles à reprendre sous forme d’extraits optimisés. Même si cette structuration n’est pas forcément un facteur de classement, ils peuvent aider les robots de Google à mieux comprendre vos pages et à mieux positionner votre contenu dans les résultats de la recherche vocale Google.

Vers une approche contenu plus « conversationnelle »

Un contenu au bon moment et au bon endroit accompagné d’une expérience utilisateur unique vous permettra d’apporter une visibilité assurée sur votre site.

  • Concentrez-vous davantage sur les mots-clés longue traines ou en langage naturel. L’optimisation pour la recherche vocal signifie que vous allez avoir à créer moins de contenu formel et orienter vos réflexions vers le consommateur. Des outils comme Keywordseverywhere, Ubersuggest, Google suggestion questions, AnswerThePublic, SEOBook peuvent vous aider a trouver des mots clés longue traine pertinents pour votre audience cible. La longue traîne s’adapte aux formes nouvelles des requêtes interrogatives et en langage naturel.
  • Formulez des réponses à des questions de manière claire, directe et précise. Il s’agit de faciliter le crawling de votre contenu en mettant une question dans le titre, une réponse concise en introduction et développer votre sujet sur le reste de l’article. Votre contenu doit être orienté vers une réponse puis vers votre offre.

Page speed et l’approche mobile-first

Il n’y a pas très longtemps, Google a mis en avant l’importance d’un site web optimisé pour mobile et rapide à charger. La corrélation intervient quant la quasi-totalité des recherches vocales se font sur mobile ou tablette. Il est donc important d’avoir une version mobile compatible avec ces éléments là.

Junior Digital Marketing Consultant