Comment atteindre « The perfect » product-market fit » ?

produit minimum viable

Il n’existe pas de solution universelle pour parvenir au product-market fit. Si c’était vrai, toutes les start-ups finiraient par réussir. Rappelez-vous que ça tourne toujours au tour du problème que vous essayez de résoudre et de l’importance de ce problème pour votre marché cible. Si les gens ne se soucient pas tant que ça de ce problème, c’est-à-dire que ce n’est pas important pour eux, alors vous manquez la première partie de tout ce raisonnement. 

Ensuite, il s’agit de votre produit. Maintenant que vous êtes convaincu que le problème que vous essayez de résoudre est vraiment important, vous devez vous concentrer sur la façon dont votre produit résout ce problème. Si vous réussissez ces deux tests, vos clients deviendront de vrais fans de votre produit.

Voici une proposition de processus, appelé le Lean Product Process, qui vous permet de mesurer le product-market fit en 6 étapes :

1- Identifiez votre client cible :

Le client cible est la personne qui décide finalement d’utiliser ou non votre produit. Il est donc logique de faire des études de marché et plus particulièrement une segmentation du marché pour définir votre client. La segmentation consiste à diviser le marché en segments dont les besoins et le comportement sont similaires.

La segmentation du marché vous aidera à définir vos « personnalités d’acheteurs » et à les décrire à votre équipe produit afin que chacun comprenne pour qui vous construisez le produit.

Pour identifier votre client cible, vous devez partir d’une recherche de haut niveau, puis affiner et affiner vos choix jusqu’à ce que vous trouviez la personnalité de l’acheteur final.

2- Comprendre les grands besoins des clients : 

À ce stade, votre tâche consiste à déterminer les besoins les plus importants des clients potentiels. Il est important de trouver des besoins spécifiques qui peuvent créer une excellente opportunité de marché. En d’autres termes, les besoins doivent être assez impérieux et vitaux pour ces clients.

3- Sachez ce que vous offrez en tant que proposition de valeur :

La proposition de valeur porte principalement sur la façon dont vous allez faire face à la concurrence. Le marché pourrait être rempli de fabricants de produits similaires. Vous devriez donc trouver quelque chose d’absolument innovateur et d’innovateur pour gagner le cœur des gens et surpasser vos concurrents.

Lorsque vous tracez la carte routière de vos processus produits, assurez-vous d’inclure de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles idées et des choses qui peuvent exciter les acheteurs. Ce sera votre proposition de valeur.

4- Spécifiez l’ensemble des caractéristiques de votre produit minimum viable :

Quoi que vous fassiez, il faut bien commencer quelque part. Vous pourrez penser à évoluer plus tard. Vous devez le faire. D’ici là, assurez-vous d’avoir une liste complète des choses que vous voulez que votre produit minimum viable ait. Par exemple, si l’utilisateur doit créer un compte avec votre produit, il devrait pouvoir le supprimer à un moment donné. C’est une caractéristique très standard que votre produit minimum viable devrait avoir.

Les caractéristiques qui font de votre produit un produit minimum viable ne sont pas complexes. Il serait donc judicieux de ne pas vous laissez trop emporter par les caractéristiques. Concentrez-vous sur le strict minimum. Je vous promets que vous aurez la chance d’améliorer le produit plus tard.

5- Créez votre prototype de produit minimum viable :

Celui-ci est simple : ne codez pas tant que vous n’avez pas le prototype sous la main. Il existe des centaines d’outils de prototypage et de maquettes tels que UXPin, Sketch, InVision, etc. Utilisez l’un ou l’autre pour prototyper votre produit, puis commencez à le tester.

Par test, je veux dire le montrer à vos utilisateurs potentiels, leur demander leur avis et leurs réactions, observer leur comportement. La plupart des outils de prototypage offrent suffisamment de fidélité et d’interactivité pour obtenir un retour critique des clients.

6- Tester le prototype MVP avec des clients potentiels

Une fois que vous avez reçu le prototype MVP, il est temps d’obtenir les commentaires du public cible. Ne vous tournez pas vers vos amis ou les membres de votre famille à moins qu’ils ne soient vos clients potentiels. Parce qu’en faisant cela, vous risquez d’obtenir le mauvais type de rétroaction.

Au lieu de cela, donnez un accès gratuit à votre prototype de conception à tous ceux qui veulent le tester, tels que les utilisateurs potentiels, les personnes qui pourraient acheter le produit plus tard quand il sera prêt.

Lors de toute interaction avec l’utilisateur potentiel, assurez-vous d’observer ce qu’il dit ou fait pendant l’utilisation du prototype. Posez des questions pour clarifier les choses pour vous, essayez d’aller plus loin pour obtenir plus d’informations. Évitez de poser des questions fermées qui impliquent des réponses Oui ou Non. Au lieu de cela, encouragez la participation, le remue-méninges et la génération d’idées. Écoutez vos testeurs, identifiez les modèles de commentaires similaires, puis trouvez des moyens d’améliorer le produit.

To wrap up  …

Ce processus en six étapes assurera beaucoup de cohérence et de clarté à l’ensemble du cycle de construction et d’essais du MVP. Avec chaque nouvelle rétroaction des clients, vous allez trouver de nouveaux modèles et voir l’ensemble de la situation plus clairement. Alors, allez-y et faites toutes ces six étapes vers la construction d’un meilleur produit.